» Actualités » Le Hobbit, nouvelle traduction : présentation

Le Hobbit, nouvelle traduction : présentation

 

Le Hobbit, présentation de la nouvelle traduction de Daniel Lauzon

Existe en 6 éditions : (voir en fin de page)
brochée ; numérique ; "annotée" par D. Anderson (et illustrée) ; illustrée par Alan Lee ; illustrée par J. Catlin nouveauté ; illustrée par J.R.R. Tolkien (éd. "Deluxe", nouveauté)

Le Hobbit, le premier récit publié par J.R.R. Tolkien (en 1937), inventé par l’auteur pour ses propres enfants, relate les aventures de Bilbo, un jeune Hobbit, héros malgré lui lancé en quête d’un trésor gardé par un dragon, en compagnie de Nains et du magicien Gandalf. Bien que destiné initialement à la jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs adultes, par son suspense, ses coups de théâtre, son humour, sa poésie… mais aussi parce qu’il introduit le lecteur dans un monde inventé par Tolkien, la Terre du Milieu, qui sert de décor à la plupart de ses récits (dont Le Seigneur des Anneaux) ; et parce qu’il présente des personnages appelés à connaître une grande postérité, dont les Hobbits, Gandalf et… l’Anneau.

Par rapport à la précédente édition française de Bilbo le Hobbit – publiée depuis 1969 dans une traduction de Francis Ledoux –, cette version comporte une particularité supplémentaire, et décisive. Le Hobbit propose en effet une nouvelle traduction (depuis longtemps attendue !) du texte, réalisée à partir de l’édition anglaise corrigée (débarrassée de nombreuses coquilles en 1995) : cette traduction inédite respecte les particularités du texte, son jeu avec les registres (du plus léger, au début du récit, vers des moments plus sombres, annonçant Le Seigneur des Anneaux qui prendra sa suite), la musicalité des chansons et des poèmes ; mais, plus généralement, la traduction est débarrassée de toute lourdeur et retrouve le dynamisme et l’entrain du texte anglais. Ce livre sera une redécouverte pour de nombreux lecteurs de Tolkien - ceux qui ne jurent que par Le Seigneur des Anneaux et Les Enfants de Húrin ! – et l’occasion, pour des lecteurs qui ne connaissent pas son œuvre, de découvrir cet auteur de la plus belle des manières.

La traduction a été assurée par Daniel Lauzon, traducteur reconnu des œuvres de J.R.R. Tolkien depuis douze ans : les premiers volumes ont paru en 2006, mais son travail remonte à l’année 2000, pour les premières étapes de sa collaboration avec V. Ferré. Les lecteurs qui apprécient Tolkien seront heureux de découvrir que les noms anglais ont été retraduits par Daniel Lauzon en respectant les indications données par Tolkien dans le Guide to the Names. 75 ans après sa publication (en 1937 en anglais), on entend enfin la vraie voix du Hobbit !

Le livre paraît en six versions (présentées ici de manière détaillée) :

En septembre / octobre 2012 : [Le Hobbit annoté (et illustré) ; édition numérique (à feuilleter ici) ; édition brochée ; l’édition reliée et illustrée par Alan Lee.
En octobre 2013 : édition illustrée par J. Catlin nouveauté ; édition illustrée par J.R.R. Tolkien (éd. "Deluxe", nouveauté)

Dix ans après l’adaptation du Seigneur des Anneaux par Peter Jackson (2001-2003), les lecteurs français vont découvrir, à la faveur de sa transposition au cinéma par le même réalisateur (en trois volets, 2012, 2013 et 2014), un texte qu’on aurait tort de croire réservé aux enfants.

Vincent Ferré, juillet 2012 - mise à jour : octobre 2013.

   

Plan du site | Contact | A propos de | Crédits & mentions légales | flux rss image rss